LUTTER POUR REUSSIR UN JOUR…

« Travaillez, prenez de la peine, c’est l’effort qui marque les points… »
J’aime beaucoup ce refrain d’une vieille chanson du congolais-belge Papa Wemba. Mais face a certaines scènes de la vie quotidienne je me pose souvent la question de la fameuse « peine ».
Il est clair qu’il faut s’échiner, grouiller, lutter pour réussir mais dans quelles conditions???
Comment accepter de voir nos jeunes frères et soeurs élèves et étudiants tous les matins entrain de se battre, transpirer pour avoir une place…euh disons plutôt pour pouvoir avoir la « mauvaise chance  » d’occuper un espace dans un des nombreux bus défectueux de la SOTRA, bus ou les portières ne possèdent désormais, pour la plupart, aucune vitre et ne remplissent aucune norme de sécurité…
Travaillez, prenez de la peine… Oui, mais dans ces conditions on ne parlera pas d’égalité des chances hein… L’enfant du pauvre aura toujours tort, lui qui devra encore prouver, malgré son uniforme froissé et défraîchi de transpiration, malgré ses courbatures quotidiennes, qu’il peut aussi aspirer a un avenir radieux…un jour!
Heureusement que certains arrivent a se distinguer dans le lot, a travailler comme des bêtes, pour avoir tout ce qui fera qu’un jour ces bus affreux ne seront qu’un mauvais souvenir…

Les bus de la SOTRA quand tu les quittes UN JOUR, tu les abandonnes pour TOUJOURS…

BON COURAGE A TOUS LES LUTTEURS ET LUTTEUSES DE BUS, UN JOUR CA VA ALLER…

Mis en ligne avec WordPress pour BlackBerry

STATISTIQUES… »ATTRAPE-MENTEURS »

Une mauvaise habitude que beaucoup de gens ont sur les deux principaux réseaux sociaux bleus, c’est de cliquer sur « J’aime » OU « Retweeter » un lien qu’ils n’auront même pas consulté et qu’il est certain qu’ils n’auront pas le temps de le faire plus tard…

Quelles peuvent en être les raisons??

On « J’aime » pour faire plaisir aux autres… Juste EUX hein, parce qu’au fond NOUS ça nous est égal si « Hier soir la chienne de X a passé la soirée chez le véto » ou si « Z hésite entre un pantalon noir ou une jupe verte pour l’anniv de B »…
Aussi paradoxal que cela puisse paraitre, la raison principale de ces « J’aime » et « Retweet » intempestifs c’est qu’on n’a rien à cirer de la publication de R, T, U, V et W!!!!
On fait tous « genre », on craint de déplaire, on suit le mouvement…
On écrit « LOL » quand on pense « Grrrr »…
On fait Yako (Take it easy) quand on se dit que B l’a bien mérité…
On se sert du CLIC pour se blanchir, s’innocenter…

Tenir un blog a l’avantage de faire savoir l’intérêt que les uns ou les autres portent réellement à ce qu’on publie…
Aaah les chères STATS, de vrais attrape-menteurs! Loool!
Ce que je préfère dans les statistiques c’est qu’elles montrent clairement d’où proviennent les visiteurs du blog…Et souvent on est assez surpris…

Comment peut-on « J’aimer » Ou « Retweeter » un lien qu’on n’a même pas ouvert??? Enfin…

J’avoue que parfois, certaines publications « d’amis » me font c****, mais dans ces cas je préfère m’abstenir de toute réaction….
Je ne « J’aime » aucun lien que je n’ai parcouru (juste parce qu’il y a des fois où le titre n’a rien à voir avec le contenu de l’article…)

Bref, tout ça pour dire que perso je préfère l’abstention!
Nul n’est obligé de réagir quand il est indifférent à une publication ou lorsqu’il a un avis mitigé….
Dans tous les cas qu’est-ce qu’on risque à « ne pas j’aimer »???
Nous sommes tous bien cachés derrière nos écrans d’ordinateurs…et en principe, tous autant que nous sommes, n’avons de compte à rendre à personne…ou presque! Ou bien?

A bon liseur… 😉

LIBRAIRIE OUI…MAIS AUSSI « PAR-TERRE »

Si on me demandait de qu’elle objet j’aurais pu être amoureuse, sans hésitation je répondrais: LE LIVRE!!!

La valeur que cet objet a pour moi est comparable à celle que n’importe qu’elle fashion-girl aurait pour sa garde-robe.
J’aime le livre dans tous ses aspects et de mes 5 sens je ne me lasse jamais de le savourer, raison pour laquelle je fouine souvent dans les quelques librairies que nous avons dans la ville d’Abidjan… Ma préférée, et de très loin, étant MEDIASTORE, la plus grande, la plus fournie, la plus « avec des employés pros à l’écoute du client » (ça compte).
Ce que je déplore chez les autres libraires c’est parfois l’état lamentable des livres en rayons, qui s’ennuient de solitude et finissent par jaunir de pas être emportés par quelques clients ou d’être mal conservés…
Il faut dire que la lecture n’est pas le sport national…Mais quand même je trouve que ce n’est pas une raison!

Il faut dire que je choisis toujours mes livres avec précaution. Jamais celui qui est en exposition, toujours celui qui est tout en bas, qui n’a pris aucune poussière et surtout qui ne souffre d’aucun pli!! Maniaque mais pas trop! 🙂
Je déteste les livres mal entretenus…leurs propriétaires surtout d’ailleurs! Lol! Le contenu est certainement le plus important mais l’aspect extérieur du livre ne doit pas être négligé!!
J’ai toujours du mal à prêter un de mes joujoux de peur qu’il ne me revienne en piteux état…ou même qu’il ne prenne plus le chemin du retour (expériences douloureuses déjà vécues!!!).

Paradoxalement, j’adore chiner…. Or qui dit objets d’occasion, dit souvent état laissant à désirer.

Et voilà que j’en viens aux nombreuses « librairies par-terre » qu’on peut trouver à chaque coin de rues, des étals précaires, mais des « Gibert Joseph » à la sauce africaine, le principe étant le même: on y trouve de tout en neuf ou d’occasion, on peut tout acheter ou tout simplement faire du troc.
A mon humble avis, ces librairies informelles font beaucoup plus pour la culture et le recyclage que les géants incompétents qui se prennent pour les cavernes du savoir!

Quand je tombe sur une librairie par-terre, je ne peux m’empêcher de fouiner jusqu’à trouver mon bonheur… Et cela même quand je mon escarcelle me fait des signes alarmants de défaillances certaines!!!

Contrairement à mes tournées dans les librairies standards, certains de mes critères de sélection changent: au « par-terre » la poussière ne me gêne pas, le papier jauni ne me répugne pas de prime abord…
Avec la patience d’un orfèvre, j’explore les piles de livres et mon œil expert ne me trompe jamais sur la perle à révéler, et cela, même quand l’étal ne tient son éclairage que d’un lampadaire à la lueur faible…
Même en plein « par-terre » je réussis toujours à dénicher du quasi neuf à petit prix, des publications qui a mes yeux devraient être des collectors (exemple: Terre Ivoirienne, Amadou Koné Publication de 1979 réédité en 1983…Une vraie pépite pour moi!).

Aaaah les prix à la librairie par-terre!!!! Ils défient toute concurrence et ça j’adore!!!
Comment ne pas être ravie d’acheter plus de 5 livres au prix qu’aurait couté 1 seul dans une librairie conventionnelle et parfois dans un état similaire. LA JOIE!!
Un point non négligeable: ces librairies sont une véritable aubaine, pour les personnes à revenus plus que modestes, leur permettant de réconcilier leur porte-monnaie avec leur l’amour de la lecture…

ALORS VIVE LA LIBRAIRIE PAR-TERRE POUR QUE REVIVENT CERTAINS TRÉSORS DE LA LITTÉRATURE!

Famchocolat aurait voulu être BARBARA

Il est de ces chanteurs(euses) qui vous marquent en plein cœur…
Il est de ces émotions qui vous pénètrent jusqu’à la moelle…
Il est de la seule que j’aurais aimé être: BARBARA!
Ces textes, sa voix, son charisme…
De son aigle noir que j’ai aimé détesté, à cette solitude qui parfois faillit me coller aux basques, en passant par cet amoureux dont le retour se fait trop long…
Pour toute cette poésie et toutes ces images dégagées par ces paroles si fortes…Aaaaah si Famchocolat avait pu être Barbara!!

Mon hommage à cette grande dame qui savait mieux que moi faire le savant mélange de l’humour et de l’ironie…
Chapeau THE ARTIST!!

« LA SOLTIUDE »

Je l’ai trouvée devant ma porte,
Un soir, que je rentrais chez moi.
Partout, elle me fait escorte.
Elle est revenue, elle est là,
La renifleuse des amours mortes.
Elle m’a suivie, pas à pas.
La garce, que le Diable l’emporte!
Elle est revenue, elle est là

Avec sa gueule de carême
Avec ses larges yeux cernés,
Elle nous fait le cœur à la traîne,
Elle nous fait le cœur à pleurer,
Elle nous fait des mains blêmes
Et de longues nuits désolées.
La garce! Elle nous ferait même
L’hiver au plein cœur de l’été.

Dans ta triste robe de moire
Avec tes cheveux mal peignés,
T’as la mine du désespoir,
Tu n’es pas belle à regarder.
Allez, va t-en porter ailleurs
Ta triste gueule de l’ennui.
Je n’ai pas le goût du malheur.
Va t-en voir ailleurs si j’y suis!

Je veux encore rouler des hanches,
Je veux me saouler de printemps,
Je veux m’en payer, des nuits blanches,
A cœur qui bat, à cœur battant.
Avant que sonne l’heure blême
Et jusqu’à mon souffle dernier,
Je veux encore dire « je t’aime »
Et vouloir mourir d’aimer.

Elle a dit : « Ouvre-moi ta porte.
Je t’avais suivie pas à pas.
Je sais que tes amours sont mortes.
Je suis revenue, me voilà.
Ils t’ont récité leurs poèmes,
Tes beaux messieurs, tes beaux enfants,
Tes faux Rimbaud, tes faux Verlaine.
Eh! bien, c’est fini, maintenant. »

Depuis, elle me fait des nuits blanches.
Elle s’est pendue à mon cou,
Elle s’est enroulée à mes genoux.
Partout, elle me fait escorte
Et elle me suit, pas à pas.
Elle m’attend devant ma porte.
Elle est revenue, elle est là,
La solitude, la solitude…

TOUT VA BIEN, MAIS RIEN NE VA…

Prési voilà,
Je voulais attendre jusqu’à notre anniversaire pour te faire part de mon bilan sur l’année écoulée, mais l’intervention d’un de tes ministres sur une chaîne de radio m’a tellement laissée dubitative que je préfère te dire en même temps clair clair ce que je ressens, ce que je vois, ce que ton peuple vit dans un silence mi-contraint mi-résigné, ce qui se cache derrière notre renaissance encore pleine de ses séquelles:
PRESIDENT TOUT VA BIEN, MAIS RIEN NE VA DEH!!!

Avant de revenir à ton ministre, je vais te raconter la mini-guerre que j’ai failli déclencher il y a plusieurs semaines au cours d’une conversation en groupe. Je me suis hasardée à demander aux amis présents ce qu’ils pensaient de la situation actuelle du pays en matière de conditions de vie!
J’ai aussitôt réalisé que je venais de faire la grave erreur de ranger des bâtons de dynamite trop près d’un foyer rouge de ses flammes, brûlant de sa rage, pas assez refroidi pour ne pas créer une de ses explosions comparable au « petit Fukushima » que nos frères du Congo ont vécu récemment (une pensée pour les disparus et leurs familles…)!
Cette question, au demeurant anodine, venait de soulever une palabre que je n’aurais pas imaginée si violente…heureusement violente que de ses mots…parce qu’après tout ce que nous avons vu l’année passée là, même les plus remontés n’ont plus envie d’entendre les obus crépiter…

Prési, rien ne va!! Les gens sont fâchés de chez fâchés!! A part la paix qui semble être revenue et les accords de défense du pays que tu as signé avec la France, beaucoup pensent que tu n’as rien fait!!
Serait-ce de la mauvaise foi de leur part????
Pourtant nous avons tous été illuminés de bonheur en fin d’année, l’ont-ils déjà oublié????

La plupart des routes délaissées par l’Ancien Régime (quoique d’aucuns parlent de continuité, parce que les uns avaient initié les projets mais l’argent faisait défaut! SOIT!) ont été rénovées ce qui fait que les voitures font de moins en moins de visites chez les faux mécanos du coin…
Mais est-ce tout????

Prési, les gens ont faim!! Solutions solutions là il attendent ils voient pas clair dedans! C’est comment comment même???

– Pendant la campagne présidentielle, tu nous demandais de ne pas nous laisser distraire par les prix exorbitants des denrées alimentaires que les autres justifiaient par le fait que le pays était en crise!! Le litre d’huile était à 990 Fcfa, le kilo de viande à 1400 Fcfa, carburant était cher, tomate, oignons, ails, poulets, œufs, fruits mêmes ont ne pouvaient pas acheter!!
Or, maintenant que tu es là aussi, huile au litre est au minimum à 1100 Fcfa, kilo de viande de bœuf est légalement à 2200 Fcfa: quand on sait que dans pays là c’est pas la loi qui fait tout, imagine au marché affaire de variation de prix de viande sans os ou avec os… Walaïe c’est pas du jeu!! C’est cher!!
Même côcôti qui était moins cher là on peut plus payer!! On voit plus beaucoup de vendeuses de porc au four dans les rues dè!!
Au garbadrôme, même discours: parce que prix d’huile, thon, piment, tomate, oignon,sel a augmenté, les rations ont diminué. Si, avant la « révolution », garba 50 pouvait rassasier, désormais c’est la même quantité mais à 100 Fcfa.

Prési on fait comment si on peut pas manger à notre faim??? Or sans ça comment on va avoir la force d’aller travailler???

– Voilààà affaire de travail là aussi qu’on comprend pas bien:

1) Pendant qu’un millier de personnes vont en chômage technique, un millier est mis en attente pour recrutement…
Mais Prési ooh, c’est vrai que je ne sais pas bien calculer hein, mais djo si tu as 1 que tu libères pour prendre 1 autre là oooh, pour toi chômage là diminue quoi??? Ça là c’est pas permutation??? Excuse moi oooh, c’est petit mathématiques de l’école qui est resté dans ma tête là que je prends pour faire démonstration, mais comme moi même j’ai jamais compris mathématiques, peut-être que toi et ton « papier longueur* » vous allez pouvoir mieux m’expliquer un jour…

2) C’est même pareil avec histoire de retraite à 60 ans là!
Tu n’arranges pas beaucoup les tontons et tatas qui ont diminué leur âge pour venir travailler dans les « années tchoyéés »* là dè! Eux qui étaient déjà obligés d’attendre avec peine, le squelette affaibli, les 55 ans qu’ils avaient révolus depuis belles lurettes dans les os, mais avec des papiers administratifs qui ne leurs permettaient pas encore d’aller à la retraite, ni envisager une anticipation.
Vrai vrai là ya des vieux que tu croises dans les couloirs des entreprises et qui font pitié!!! Les yeux dans les yeux, chacun sait qu’en temps normal là, ils devaient être entrain de couler leur vieux jours dans leurs villages là bas, mais ils sont calés quand même, à gérer leur taf par automatisme….
Tous ceux là sont dépités de devoir encore attendre 5 ans de plus…peut-être 5 ans de trop…5 pieds sous terre…

Pendant ce temps, nos petits frères et petites sœurs qui ont arrêté de faire cabines téléphoniques pour dépoussiérer leurs diplômes déjà vieux, pas tous tout à fait validés à cause de la situation de ni paix ni guerre, puis de la guerre même, eux passent leurs journées à se demander ce qu’ils ont fait au bon Dieu pour ne toujours rien trouvé comme job malgré que « tout va bien »….
C’est vrai, je me dis que tout ne peut pas se faire en quelques mois, mais quand même hein, Prési science vite pour eux, parce que là là c’est pas eux tous qui vont aller postuler pour devenir enseignant en CDD de 4 mois là hein…Et après???
Ya trop de « Tanguy » par obligation ici!! Le pire c’est qu’ils squattent chez les parents sans contribuer aux charges familiales!! Pourtant ce n’est pas la volonté qui leur manque hein, mais YA PAS TRAVAIL!!!!! Eeeh Dieu ils souffrent d’être à la charge de leurs parents depuis leur naissance, eux qui rêvent de faire la fierté de leurs pères et de construire une maison au village pour leurs mères…plus le temps passe, plus leurs rêves en carton pâte s’écroulent…

3) Et puis Prési ce qui me miche* même là c’est affaire de salaire des gens qui a diminué à cause des cotisations de retraite qui ont augmenté!! Djo avant même salaire suffisait pas, maintenant là ont n’a qu’à faire comment???? Ou bien tu pensais que les patrons allaient augmenter nos salaires pour faire un rééquilibrage ou même rehausser franchement notre pécule????
Si c’est ça là tu t’es trompé hein!!

Entretemps le coût de la vie continue son ascension laissant beaucoup de gens en plan sur le chemin: Soit t’as la force soit tu crèves!!!

– Concernant la santé là aussi…franchement dès le début je savais que affaire de gratuité là pouvait pas durer!! Non pas que je suis une pessimiste, mais juste parce qu’avant même, quand les gens payaient, il n’y avait ni médicaments ni soins appropriés dans les centres publics…
Je me demandais donc par quel magie tous les « pauvres » là pourraient avoir des soins 5 étoiles aussi facilement…
Apparemment je ne me suis pas trompée, vu que depuis, les conditions de la gratuité ont bien changé, les privilèges réduits aux petits enfants… Espérons qu’eux aient un peu plus de chance…

– Et puis c’est quoi cette affaire de AVC par-ci, AVC par-là??? Les gens réfléchissent tellement que leurs cerveaux finissent par griller!! Qu’est-ce qui ne marche pas????? La maladie à la mode, mais personne ne se penche sur le problème, on dit de faire du sport!!! Va demander à quelqu’un qui a faim d’aller courir pour évacuer le peu de gras emmagasiné dans son corps… C’est pas affaire hein!!
Nous sommes vraiment dans « noscurité* », tout est flou, on avance à l’aveugle…

– En parlant de ça, j’en reviens à ton ministre de l’autre jour, « ministre du courant » parait-il…
Le journaliste lui faisait remarquer que la population se plaint des factures d’électricité de plus en plus élevées.
Le ministre (avec un air assez suffisant j’ai trouvé) de répondre:
« Ce que vous ne savez pas, c’est que nous avons les factures d’électricité les moins chères de la sous-région!! Les ivoiriens se plaignent alors qu’un cadre supérieur a la climatisation dans son salon, dans sa chambre, un réfrigérateur, d’autres appareils. Quand il rentre du travail, il allume sa clim au salon, quand il va se coucher, il allume dans sa chambre…après il se plaint que sa facture soit élevée! Il doit apprendre a moins allumer sa clim…Le Président prévoit de distribuer des ampoules de basse consommation afin d’aider les gens à faire l’économie de l’énergie…et blablabla »

Donc Prési, si j’ai bien compris le ministre du courant là, ya pas Split chez lui hein, ni même ventilateur!!! J’espère qu’il donne l’exemple dè!!! Et puis j’espère que sa femme et ses enfants utilisent éventail seulement pour se souffler quand il fait chaud hein!! Prési c’est qu’elle analyse saugrenue que ton gars nous a servi là???
Donc, parce que les gens paient plus cher dans les autres pays, nous on doit se contenter de ce qu’on vit quoi???
Depuis quand on compare des réalités qui n’ont rien à voir les unes avec les autres!!???
Depuis quand il faut se dire que parce qu’il y a un dernier, c’est pas grave si on est avant-dernier???
Aaaah Prési moi je ne suis pas d’accord dè!
Et puis quand on regarde bien dans notre pays là c’est le pauvre qui a toujours tort!! Ce sont toujours les pauvres qui sont plus honnêtes ooh, c’est pourquoi ils ont occasion de se plaindre!!
Les pauvres là, ventilateurs mêmes ils gèrent ça avec parcimonie!! Pourtant quand leurs factures arrivent, koutoubou, c’est eux qui voient rouge!!!
Pendant ce temps les amis des beaux quartiers, grands gbasseurs* de courant devant l’éternel, eux se la coulent douce et ne se plaignent de rien!! C’est normal: même quand ils ne sont pas à la maison, la clim reste allumée au salon pour ne pas que le cuir de leurs canapés s’abîme…mais quand vient l’heure de payer l’addition, eux sourient parce qu’au final elle n’est pas si amère que ça et parfois est même moins élevé que celle du pauvre qui, lui, a tort de ne pas avoir assez de sous pour soudoyer un agent de la compagnie d’électricité afin d’arrêter les battements de la petite boite qui s’affole dès qu’il s’accorde le luxe d’un brassage d’air d’une heure…

Prési sabari, on ne tient plus dans ce pays!! Ce qui est sûr moi je sais que tout ça n’est pas totalement ta faute hein, mais sabarissa faut créer situation!!
Faut pas on va finir comme la Grèce qui était jusque là dernier pays en Europe en matière de suicide et qui est devenu un coup comme ça 1er: tout ça à cause de la crise financière!!!
Eeeh Prési pardon nous on dit qu’on a faim, on n’a pas dit on veut mourir!! AVC est déjà entrain de faire présélection entre nous, pardon gère nous avant que nous tous y passions!!
Je sais qu’avec petit que je viens de te dire là chacun ira de son commentaire selon ce que toi même tu sais, mais moi c’est pas ça mon problème dè!!

Mon problème est plus global! On fait pitié, la vie est trop chère, on peut plus s’accorder de loisir, on calcule seulement…. Prési dans ces conditions là comment tu veux qu’on puisse voir les choses positives que tu fais????
Les gros débats économistes là nous on comprend pas!!! On veut du concret parce que c’est ce que les yeux voient que la bouche prend pour faire éloge…Or là là on devient tous bobos* hein…

Donc prési , nous sommes toujours au kohi* des SOLUTIONS…

Nous on n’est pas dans longs longs discours politiques, technocratiques ou « foutaisiques* » comme pour ton ministre là, on veut vrai vrai solution qui va nous permettre de manger riz long grain aussi, avec sauce avec beaucoup de viande de bœuf dedans (hallal ou pas on va pas faire débat dessus, on est trop affamé pour faire causerie sur ça là!).
Nous aussi, en allant au supermarché, on veut payer autre chose que sac de riz, huile et autres produits de première nécessité…on a envie une fois en passant d’acheter des vrais glaces pour nos enfants (Popito n’est plus doux ooh), un peu d’emmental sur nos pâtes, aller dans un resto en famille une fois par mois… Il ya tellement de choses que je peux citer mais bon…

Prési pardon voit notre cas!

Et puis il y a cette affaire de carburant qui va augmenter… C’est l’eau on va mettre dans nos voitures ou bien?? Les prix des transports vont suivre…C’est pas la mort ça???

Prési pardon on attend toujours LES SOLUTIONS…
Mais euh…entre nous, Je dis ça je dis rien dè!!!

La plus belle lettre d’amour…

Le 15/04/05

Ma M.,

J’ai lu quelques lignes et j’ai tout de suite pensé à toi, alors je voulais te les faire partager:

« Votre ami est la réponse à vos besoins.
Il est votre champ que vous ensemencez avec amour et moissonnez avec reconnaissance.
Il est votre table et votre foyer, car vous venez à lui avec votre faim et vous le recherchez pour la paix.

Lorsque votre ami révèle sa pensée, ne craignez pas le « non » de votre propre esprit, ni ne refusez le « oui ».
Et lorsqu’il est silencieux, votre cœur ne cesse d’écouter son cœur;
Car en amitié, toutes pensées, tous désirs, toutes attentes naissent sans paroles et se partagent dans une joie muette.

Lorsque vous vous séparez de votre ami, ne vous affligez pas;
Car ce que vous aimez le plus en lui peut être clair en son absence, de même que pour l’ascensionniste, la montagne est plus nette vue de la plaine.
Et qu’il n’y ait pas de but dans l’amitié sinon l’approfondissement de l’esprit;
Car l’amour qui cherche autre chose que la révélation de son propre mystère n’est pas de l’amour mais un filet jeté: et seul l’inutile est pris.

Et que le meilleur de vous-même soit votre ami.

S’il doit connaitre le reflux de votre marée, qu’il en connaisse aussi le flux.
Car à quoi bon votre ami, si vous le cherchez afin de tuer le temps?
Cherchez-le toujours les heures vivantes.
Car il lui appartient de combler votre besoin, mais non votre vide.

Et dans la douceur de votre amitié, qu’il y ait le rire et le partage des plaisirs.
Car dans la la rosée des petites choses, le cœur trouve son matin et sa fraicheur.  »
Khalil Gibran, Le prophète

Ce texte m’a parlé et la connexion que mon esprit a fait avec toi m’a donné l’envie d’écrire ces quelques lignes…
Voilà; c’est tout! 🙂
Vive l’amitié. Je t’embrasse.

M.


EH OUI! LA PLUS BELLE LETTRE D’AMOUR QU’ON M’AIT ADRESSÉE EST…UNE MAGNIFIQUE DÉCLARATION D’AMITIÉ

VIVE L’AMITIÉ VRAIE!!!!