Une fleur nommée Rita

Elle avait décidé de semer par tous les champs
Un zeste de sa verve à distiller comme un chant

Pèlerine volubile
Elle craignait toutefois la bile
De quelque hôte peu subtile
De dire de ses notes qu’elles l’obnubilent

Elle m’avait intriguée de ses pétillantes pétales
Moi la louve solitaire lorsqu’elle franchit mon dédale

Entre méfiance et apprivoisement
Il s’était installé lentement
Un soupçon d’émerveillement
Une grande affinité apparemment

Je la savais fragile la fine et joyeuse fleur
Aussi tellement sensible que tout lui tenait à cœur

Mais un jour mes griffes maladroites
Sans aucune mauvaise intention
La foudroyèrent en pleine droite
La mettant soudain en affliction

Elle exprima avec rage la douleur soudaine de son cœur
Mais en reprenant sa valse sans jamais garder de rancœur.

Merci à toi pour l’intérêt que tu portes à la blogosphère ivoirienne
Toi que j’appelle affectueusement ma sista
Toi la Fleur nommée Rita.
RITAFLOWER ce p’tit bouquet de mots est pour toi…