Afrique Etoile is back!

Mercredi 24 juillet, il est environ 13 heures lorsque je jette un coup d’oeil sur Twitter.

Un tweet de @CI_Orange:

« Question du jeu « Afrique Étoile » quel est le nom de la première animatrice de l’émission Afrique Étoile ? »

La question est tellement facile que, spontanément je réponds: Macy Domingo!

Afrique Étoile, c’était quand même une des émissions musicales phares de ma jeunesse. En quelques secondes, je revois le sourire de la belle animatrice et j’entends la voix de Yves Zogbo Junior, le show man, qui l’avait succédé avec brio!

Des lustres que ce show télé ivoirien, carrefour incontournable des stars africaines de la chanson, n’existe plus…

Ce que je ne savais pas c’est qu’il y avait à la clé de ce jeu de l’opérateur téléphonique Orange, des cartons d’invitation pour assister à l’un des enregistrements de la nouvelle version de l’émission.

Invitations Afrique Etoile

C’est, malade, mais super contente que je me retrouve à l’immeuble de la Caistab Plateau, le vendredi 26 juillet aux environs de 19h30, impatiente de savoir à quoi ressemblera ce « Afrique Étoile » nouveau, produit par le groupe Nikady’s (que je ne connais pas).

C’est la première fois que j’assiste à un enregistrement d’émission de télévision. Assez marrant qu’on nous demande tantôt de sourire, tantôt de rire ou encore d’applaudir avant même que le show ne commence… J’imagine déjà le travail de montage qui s’en suivra…

Afrique Etoile

Puis arrive le grand Yves Zogbo Junior, accompagné de la gracieuse Konnie, le duo qui désormais animera le show ressuscité. Le seul mot qui me vient alors est « PROFESSIONNELS »! Rien a dire du tandem. Le doyen (qui ne vieillit pas) et la nouvelle génération sont en parfaite harmonie, aucune fausse note, aucune scène à refaire. Quelques pauses maquillages et le show reprend de plus belle.

Les photos (sans flash) sont autorisées, mais pour des raisons évidentes, il est interdit de filmer. Même si le public n’a été soumis à aucune clause de confidentialité, je ne raconterai pas ce que j’ai vu…

Plus de 2 heures de show, mais nous n’avons pas vu le temps passer. Il est presque 23 heures quand nous quittons les lieux, éblouis par ce spectacle sans faute.

Personnellement, je suis heureuse que monsieur Yves Zogbo Junior soit de retour au pays. Un maître dans son domaine!!! J’ai été agréablement surprise par l’aisance de l’animatrice Konnie, dont le niveau est très élevé comparé à celui de la plupart de nos animateurs/trices ivoiriens.

Bravo à mister Tony (sûrement un des boss de Nikady’s), qui a efficacement veiller au bon déroulement technique du show. Son chôcô hein…Hum je ne vous dis pas: nous tous avons deviné que c’était un binguiste! Lol!

Afrique_Etoile

Merci à Orange sans qui je n’aurais même pas su que Afrique Étoile était de retour.

Quand je pense qu’il y a quelques mois, j’avais l’Orange amère…Hum!

 

A SA MANIERE…A LA MIENNE!

Ce soir, plus sensible à « Hier Encore » de France2, qu’à la génération has been des années 80 de Tf1, j’ai eu un véritable coup de foudre pour les paroles de cette chanson de Dalida, interprétée par Amel Bent: A ma manière… Des paroles profondes… Sa vie à sa manière… La mienne aussi…

A MA MANIERE

Avec des faux pas, avec des faux plis

Chacun de nous porte sa vie à sa manière

Quand on est beau au fond de soi

Un jour ou l’autre, quelqu’un nous voit à sa manière

Même sous la pluie des mauvais jours

J’ai suivi la ligne d’amour à ma manière

Pour tous les chagrins que je traîne

J’ai mis mon coeur en quarantaine à ma manière

Ma vie, ma vie je n’en n’ai qu’une

Mais je la veux libre et sans lois

J’en ai le droit elle est a moi…

Ma vie, ma vie elle me raconte des histoires

Mais elle vaut mieux qu’une chanson

mieux que la gloire

Ma vie n’est pas vraiment ma vie

elle est à ceux qui m’ont choisi à leur manière

En laissant mon nom dans les rues

J’ai mis mon bonheur par dessus à ma manière

Et le soir ou je m’en irai

Finalement, je le ferai à ma manière

J’aimerais au tout dernier rappel

Faire mes adieux au soleil à ma manière

Ma vie, ma vie je n’en n’ai qu’une

Mais je la veux libre et sans lois

J’en ai le droit elle est a moi

Ma vie, ma vie elle me raconte des histoires

Mais je m’en fous même à genou

Je veux y croire à ma manière

Ma vie, ma vie

A ma manière…

Hymne nationale de Côte d’ivoire (intégral)

(A l’occasion de notre fête nationale, il serait bien de relire et revivre le message des pères de l’indépendance, pour reforger notre vision de la patrie)

Complet 1
Salut ô terre d’espérance, Pays de l’hospitalité,
Tes légions remplies de vaillance ont relevé ta dignité!
Tes fils, chère Côte d’Ivoire, fiers artisans de ta grandeur,
Tous rassemblés et pour ta gloire, te bâtiront dans le bonheur.

Refrain
Fiers ivoiriens, le pays nous appelle
Si nous avons dans la paix, ramené la liberté,
Notre devoir sera d’être un modèle
De l’espérance promise à l’humanité
En forgeant unis dans la foi nouvelle
La patrie de la vraie fraternité!

Couplet 2
A toi noble Côte d’Ivoire, ô grand pays des bonnes gens
Nous apportons dans ta victoire, l’hommage de nos cœurs ardents.
Dans l’amitié des peuples frères, Dieu guide-nous vers l’idéal,
Soumis à la devise chère: UNION DISCIPLINE TRAVAIL

Couplet 3
Et que ton drapeau nous unisse, que ton amour nous fortifie,
Car pour toi seul nous voulons vivre, et pour toi combattre et mourir
Et vous fière et noble jeunesse, de tous les horizons connus,
Suivez toujours cette sagesse de nos ainés qui ne sont plus!

Couplet 4
A tous nos compagnons de route, à l’aube de ce jour tombé,
Pour que ne règne plus le doute, mais la foi, la fraternité.
A tous nos bataillons d’élite, dans la tombe aujourd’hui couchés,
O peuple tout entier redite: AMOUR HONNEUR FIDÉLITÉ.

Couplet 5
A nous qu’anime l’espérance, en ton avenir lumineux,
Redonne toujours l’assurance, de nous conduire en peuple heureux.
Et nous irons de par le monde, semer ton nom et tes bienfaits,
En clamant sur toutes les ondes que sur ton sol règne LA PAIX.

Drapeau de Côte d'ivoire

UNION DISCIPLINE TRAVAIL

Famchocolat aurait voulu être BARBARA

Il est de ces chanteurs(euses) qui vous marquent en plein cœur…
Il est de ces émotions qui vous pénètrent jusqu’à la moelle…
Il est de la seule que j’aurais aimé être: BARBARA!
Ces textes, sa voix, son charisme…
De son aigle noir que j’ai aimé détesté, à cette solitude qui parfois faillit me coller aux basques, en passant par cet amoureux dont le retour se fait trop long…
Pour toute cette poésie et toutes ces images dégagées par ces paroles si fortes…Aaaaah si Famchocolat avait pu être Barbara!!

Mon hommage à cette grande dame qui savait mieux que moi faire le savant mélange de l’humour et de l’ironie…
Chapeau THE ARTIST!!

« LA SOLTIUDE »

Je l’ai trouvée devant ma porte,
Un soir, que je rentrais chez moi.
Partout, elle me fait escorte.
Elle est revenue, elle est là,
La renifleuse des amours mortes.
Elle m’a suivie, pas à pas.
La garce, que le Diable l’emporte!
Elle est revenue, elle est là

Avec sa gueule de carême
Avec ses larges yeux cernés,
Elle nous fait le cœur à la traîne,
Elle nous fait le cœur à pleurer,
Elle nous fait des mains blêmes
Et de longues nuits désolées.
La garce! Elle nous ferait même
L’hiver au plein cœur de l’été.

Dans ta triste robe de moire
Avec tes cheveux mal peignés,
T’as la mine du désespoir,
Tu n’es pas belle à regarder.
Allez, va t-en porter ailleurs
Ta triste gueule de l’ennui.
Je n’ai pas le goût du malheur.
Va t-en voir ailleurs si j’y suis!

Je veux encore rouler des hanches,
Je veux me saouler de printemps,
Je veux m’en payer, des nuits blanches,
A cœur qui bat, à cœur battant.
Avant que sonne l’heure blême
Et jusqu’à mon souffle dernier,
Je veux encore dire « je t’aime »
Et vouloir mourir d’aimer.

Elle a dit : « Ouvre-moi ta porte.
Je t’avais suivie pas à pas.
Je sais que tes amours sont mortes.
Je suis revenue, me voilà.
Ils t’ont récité leurs poèmes,
Tes beaux messieurs, tes beaux enfants,
Tes faux Rimbaud, tes faux Verlaine.
Eh! bien, c’est fini, maintenant. »

Depuis, elle me fait des nuits blanches.
Elle s’est pendue à mon cou,
Elle s’est enroulée à mes genoux.
Partout, elle me fait escorte
Et elle me suit, pas à pas.
Elle m’attend devant ma porte.
Elle est revenue, elle est là,
La solitude, la solitude…

KERI HILSON A BABI

Vrai vrai là, avant que les gens aient tickets gratos pour aller voir concert de Keri Hilson le 26 nov dernier, combien de personnes en Côte d’ivoire savaient ce qu’elle chantait??????
Ou bien c’est parce que c’est une « Américaine »?????
Tchê moi je la vois en yougouyougou de chanteurs amerlocs dè!!! Mais comme on aime la fripe ici, ça se comprend! Loool!
Ivoiriens vraiment V.I. va vous kill un jour!!!
En tout cas moi je fais RIEN avec KERI HILSON!! Je ne vais jamais acheter son CD (est-ce qu’elle a CD même??? Loool!), ni télécharger sa chanson pour écouter!!
On a vu les promoteurs ici avec Aboutou Roots, c’est pas leur cachet en FCFA là qu’ils ne pouvaient pas assumer, pourtant…tchrrrooooooouuu!

Moi j’attends les concerts de Manu Gallo, Dobet Gnahoret ou du groupe Yakomin (cet extraordinaire groupe de musiciens sortis de l’INSAAC qui méritent largement une promo à la miss Keri!!).

NB: En toute franchise, je trouve quand même intéressant qu’il y ait de plus en plus de concerts de « stars » étrangères dans ce pays, mais fiers ivoiriens, pensez aussi à promouvoir le meilleur de votre culture musical…

SOMETHING ABOUT FLAVOUR…

Une autre p’tite brève d’hier chez un « disquaire par terre »:

MOI: – Vous avez le CD de Mister Flavour???
LUI: – Non
MOI: – Huuum le nigérian qui a une chanson qui passe souvent à la télé où il critique les femmes là???
LUI: madame c’est pas P.Square tu cherches???
MOI: Aah mon frère toi aussi, le gars là tout le monde connait sa chanson, tu vois pas???
(Là j’essaie de fredonner tant bien que mal…)
LUI: Haaaan c’est pas chanson « achawo » là??
MOI: Mais oui c’est bien ça, mais toi aussi tu connais la chanson mais tu ne connais le nom du chanteur.
LUI: Madame lui là il s’appelle FLAVIO, depuis là toi tu dis « Flévor », c’est FLAVIO!!!

Le gars me donne enfin le CD, sur lequel est bien marqué « MISTER FLAVOUR »

MOI: Aïe c’est pas Flavour ils ont écrit????
LUI: Aaaah madame c’est FLAVIO dèèè, pour toi là c’est en anglais, tu es nigériane ou bien? Nous ici on connait FLAVIO!

LOOOOL! Désormais pour moi aussi ce sera MISTER FLAVIO!!!

YOUSSOUMBA* AU PLUS BAS??? ROOTS SHOULD NOT DIE!!

Hier j’ai débuté ma journée avec une seule idée en tête: ce soir Palais de la Culture de Treichville en mode ABOUTOU ROOTS!! Ça promet!

Arrivée sur les lieux vers 19h15… Le concert est censé débuter à 20h…bien évidemment on prévoit la demi heure, voire l’heure de retard! Ça va aller! Les échos des répètes laissent déjà penser que le show sera chaud!!

Pourtant, chose étrange: il n’y a pas foule! Je me dis que les gens viendront en masse plus tard, l’ivoirien étant abonné au retard!

20h15: la file d’attente commence à intégrer la salle Bernard Dadié.

P’tit tour d’horizon en fin d’installation et le constat est le même: salle peu pleine (pour ne pas dire quasi vide!!!!)

What’s the hell??

De l’enchantement de communier avec ce que je considère comme l’un des meilleurs groupes ivoiriens…les minutes qui égrainent le chapelet de mon attente, conduisent mes pensées à des lieux du site…Tout ce qui me parvient alors, au delà des casseroles qui se succèdent, c’est la Mylène Farmer et son chaos…génération désenchantée…

Je tombe des nus quand la Nastou (pas celle aux gros nichons), la Tata Betty d’Italie (!!???), les nombreux DJ à la noix, les vié pères qui se-sont-cherchés-juskààà-ce-sont-pas-trouvés-donc-ont-décidé-de-faire-chanson nous débitent gaiement leurs textes fades sur fond de playbacks (Hum attention aux CD rayés) et avec des styles vestimentaires plus insolites les uns que les autres…

Je ne suis toutefois pas de mauvaise foi, aussi j’apprécie certaines prestations ,Valeur Absolue, Garba 50, Choupapi: la satire intelligente j’aime!

22h47: qu’est-ce qu’ils foutent les gars d’Aboutou Roots… Là ils sont entrain de verser leurs racines par terre hein!! Pfff…

Et cet animateur avec son chôcô forcé qui reste stoïque malgré les grincements de dents dans la salle…

23h33: ENFIN ILS SONT LA! Tout le monde est content!

15 ans qu’ils existent et toujours le même talent, 15 ans de vrai musique, en live…et si PEU DE RECONNAISSANCE!

1h du matin: Crevée de chez crevée, le crâne en surchauffe!!! Nous levons l’ancre avec un pincement au cœur de devoir abandonner les valeureux soldats de la vraie bonne musique ivoirienne…mais heureux de voir que les résistants dans la salle profitent à fond et s’amusent sans rancune: leur show est finalement chaud!


Mais qu’est-ce qui n’a pas marché???

– Manque de communication efficace: aucune grande affiche dans la ville annonçant le concert, du coup beaucoup de personnes surprises qu’il ait lieu ce jour là. Pas prévenues = pas venues…

Les sponsors (Nostalgie, Abidjanshow.com, GO MEDIA…) les auraient-ils lâchés à la dernière minute??? Comment expliquer le décor plus que sommaire et aucune de leur présence dans la salle??

– Manque d’organisation: je n’avais auparavant jamais assisté à un concert où la 1ère partie (et sa pléiade de guest stars) dure plus de 2 heures.

– Ivoirien aime plus la quantité que la qualité: je parie qu’un DJ de seconde zone aurait fait salle comble avec un concept à 2 francs 6 sous… Ivoirien aime trop le bruit pour le bruit!!

Pour ma part le YOUSSOUMBA fait partie du patrimoine artistique ivoirien et les ABOUTOU ROOTS demeurent dans mon estime!

VIVE LE YOUSSOMBA QUI J’EN SUIS SURE IRA PLUS HAUT QU’ON NE PENSE…

JE SUIS OUVERTE A TOUT, MAIS JE RESTE ATTACHÉE A MES RACINES!!

* Le Youssoumba est un style issu des chansons populaires et autres animations de village des peuples lagunaires. Originellement, il se pratique avec un tambour, une bouteille et des voix harmonisées qui reprennent en chœur les partitions du lead vocal.