Le Temps de la paix

Face à certains actes qui, malheureusement, persistent dans notre chère terre d’ivoire, on aurait tendance à se décourager et se dire que la paix chez nous ne sera pas pour demain… Disons, cette paix intérieure qui manque encore à une grande partie de la population et qui empêche le désarmement des coeurs…

Cependant, cela est tout à fait compréhensible…
Toute blessure a besoin de temps pour guérir définitivement. Mal soignée, elle risque de se rouvrir au moindre choc.

Mais que faisons-nous des mots Effort et Pardon?
Les ivoiriens, ont l’obligation de faire le maximum d’efforts pour avancer, en cultivant peu à peu le pardon qui libère, et ce, dans l’intérêt commun.

Ce pays nous appartient tous, c’est dire que son avenir est entre nos mains. Il ne tient qu’à nous de prendre la bonne direction, celle de la réconciliation. Pour ce faire, un apprentissage de la tolérance s’impose…

Personnellement j’ai foi que tout ira dans le bon sens pour la Côte d’Ivoire.

Nous n’avons pas le droit de nous auto-détruire. Voyons plus loin que nos vils intérêts personnels…

Le groupe zouglou « Espoir 2000 » chantait: « Au temps de Boigny, il y avait la paix! Au temps de Boigny, il y avait la joie… »

J’espère que dans un proche avenir, la Côte d’Ivoire aura plus à démontrer au monde, mieux même qu’au temps de Feu Felix Houphouet Boigny…

Et comme la Bible l’évoque dans son L’Ecclésiaste: « Il y a un temps pour tout, un temps pour pleurer, un temps pour rire, un temps pour se lamenter et un temps pour danser. »

COTE D’IVOIRE LE TEMPS EST VENU POUR TOI DE FAIRE LA PAIX, SECHE TES LARMES ET RECONSTRUIS TOI…