1,2,3 BRUTAL!

Il fallait oser. Eux l’ont fait! Rassembler des centaines de personnes autour d’un recueil de poèmes ici à Abidjan!!! Il faut être ivoirien ou vivre dans notre pays pour comprendre l’exploit. Nous étions le 15 août 2015, jour de la première dédicace. Deux autres ont suivi et également rencontré un franc succès… 1, 2, 3 Brutal!

La recette d’Eugenio, Guy, Laskazas, NoOne, P.A. et Stéphane, pour obtenir l’adhésion du plus grand nombre?

Utiliser leurs plumes talentueuses pour rendre la poésie tant accessible que profonde. Sortir des sentiers trop hermétiques, chers à certains poètes, tout en donnant de la consistance à chacun de leurs mots.

La bande Des Mots Des Images a trouvé la formule magique pour emballer le lecteur, en l’entraînant à leur guise du poème heureux au thème le plus douloureux. Loin de servir de la guimauve, au fil des pages, les 6 DMDI nous sourient, nous choquent, nous secouent, parlent à nos coeurs, nous attirent les larmes, nous font passer par toutes les émotions et en définitive ne nous laissent jamais indifferents…

Le guide est mort, comme un chien

Broyé par les rats et leurs suppôts

Sur qui il crachait sa rage, tantôt

S’il ne plantait sa tente dans leurs jardins… (p.32)

Passer un moment à lire ce recueil de poèmes revient à faire un tour en montagnes russes. La puissance de l’attraction, on la ressent à chaque poème. Lorsqu’un texte semble ralentir la cadence, très vite les secousses prennent le relais à travers des mots plus virulents. Le lecteur est ébahi, complètement sonné! L’exquise de la page 78 lui a même tendu son mouchoir… Pourtant en fin de parcours, le temps de reprendre son souffle qu’il en redemande!

Brutal OUI, mais tellement booonnn!

Brutal, Des mots des images

Commander Brutal ICI ( pour la Côte d’Ivoire) ou chez Edilivre (pour la France).

 

Stéphane, l’homme de mon année!

Je suis très peu impressionnable de nature, pourtant lui a facilement réussi à me séduire.
Tel un prince vaudou, il a su m’envoûter de sa magie douce et par ses mots toujours à propos…

Lui, c’est Stéphane Kouakou (ou @iamstephanek sur Twitter), un jeune-homme qui possède beaucoup de cordes à son arc.

image

Je suis d’abord tombée amoureuse de ses jolies rimes sur Des mots, Des images…
Ensuite, j’ai fini par être éprise des choses qui lui passaient Dans sa cabeza : tout un état d’esprit!

Jusqu’à hier matin, je ne savais pas que ce garçon était en réalité mon « homme de l’année »… Mais quelque chose s’est produit hier soir, lorsqu’une méchante grippe décida de me rendre visite.

Pour la première fois de ma vie, j’ai été affolée à l’idée de ne pas pouvoir faire du sport le lendemain!!!
C’est alors qu’il eût un éclair dans mon cerveau: #SELFMOTIVATOR!!!

Cette recette, Stéphane la prépare quotidiennement avec toutes sortes d’ingrédients et la partage avec ses amis internautes.
Je l’ai testée, dans ma cabeza, hier et j’ai compris qu’elle marche à tous les coups!
RIEN N’EST IMPOSSIBLE QUAND ON A LA MOTIVATION QU’IL FAUT!

Je me suis endormie avec 39 degrés de fièvre en me disant que coûte que coûte, j’irais en salle ce vendredi! Après tout, le sport c’est la santé non???
D’ailleurs, si Stéphane peut faire son footing, en temps d’orage, c’est que moi aussi je peux faire de la gym et aller à la piscine avec ma satanée fièvre!

De plus, l’homme de mon année soutient qu’ #unbravenemeurtjamais!
Depuis hier, je sais que je fais partie des braves! I am a WINNER and i got THE POWER!!!! Et tout ça grâce à qui???

Aujourd’hui je fais 38 degrés de fièvre, mais j’ai une pêche extraordinaire!

ALORS MERCI STÉPHANE!!

Nb: Euh, que SA (ou SES proprios) se rassure(nt): mon amour pour lui n’est totalement qu’artistique et amicale.