MTN: Rire Jaune Everywhere ! 

Après avoir vu des vertes et des pas mûres ailleurs,
Après avoir goûté des oranges très amères,
Le coup de foudre fut instantané !
Je me mettais enfin à chanter à tue-tête :
Yellow Yellow everywhere you go,
Yellow Yellow c’est mon nouveau réseau !!!

Le jaune rayonnait dans ma vie.
De mon forfait mobile sur mon numéro 44…, à ma WiFi Pocket en passant par ma clé internet, je gueulais à qui voulait l’entendre que MTN c’était le meilleur de tous !

Mais notre idylle était trop belle pour être vraie. Il aurait fallu l’expérience de la dite « Mobile Wifi » pour douloureusement m’en rendre compte.
Tout avait pourtant bien commencé.
Jusqu’à hier, mon appartenance au maillot jaune était complète et ma confiance sans pareil !

Hier, mon ami fidèle se fit distant.
Je me mis à voir rouge comme le réseau sur ma Mobile Wifi. Problème de communication me suis-je alors dit. Ça passerait.

Quelle ne fut ma stupeur de constater aujourd’hui que les règles avaient changé à mon insu.
Un appel au service technique et tout bascula.
A. K., mon interlocuteur, m’informa que:
1. Mon forfait étant résidentiel, je ne pouvais me connecter qu’à partir de la maison.
NB: lors du changement obligatoire d’appareil de connexion, ce fameux forfait m’avait été imposé. La stagiaire qui m’avait servi de conseiller clientèle, m’avait expliqué de sa voix peu assurée, que la connexion était accessible partout mais avec la 4G optimale dans la zone résidentielle. J’avais souligné ce jour là l’absurdité d’une telle solution. Mais d’avril à ces dernières 48 h tout se passait comme on me l’avait dit…

2. Si je voulais un forfait mobile pour bénéficier du réseau everywhere, il me faudrait me rendre en agence pour configurer à nouveau ma Mobile Wifi…

Depuis quand une souscription à un service mobile spécifique se mue t-il en assignation à résidence sans la moindre information préalable au client ni son accord ???

Les fournisseurs d’accès Internet en Côte d’Ivoire nous prennent en otage chaque jour un peu plus et nous délestent de nos petits CFA sans état d’âme. Aucun respect pour la clientèle ballottée entre les offres aussi incongrues les unes que les autres…
Dans un pays où rien ne va quelque part, c’est le pauvre consommateur qui a tort face aux avides fournisseurs de services.

J’apprends par la suite que de 19.000 Fcfa en illimité ou 15 Go mensuels pour 1MBPS, je devrais être contrainte de choisir des forfaits Jour (200 Mo à 449 Fcfa), Semaine (700 Mo à 1299 Fcfa / 1.4 Go à 2199 Fcfa) ou Mois (1.5 Go à 7499 Fcfa / 3 Go à 9999 Fcfa) pour pouvoir disposer d’une quelconque mobilité…

Je ne sais pas encore ce qu’il adviendra de mon pauvre forfait Adoption 15 Go en cours depuis le 29 août…
Je suis fatiguée des continuels coups de gueule à l’endroit de nos opérateurs sourds et aveugles, spécialistes en ventes forcées et publicités mensongères !

Le combat étant perdu d’avance, ma décision est prise. Je ne m’abonnerai plus à aucun service Internet. Je profiterai des périodes de gratuité ou des connexions publiques accessibles.

Il paraît qu’on ne peut plus vivre sans internet…
Eh bien, je mourrai donc en riant jaune !

Cheers !

Ps: connexion d’une tierce personne utilisée pour effectuer cette publication…

2 HEURES DANS LA TÊTE DE FAMCHOCOLAT À L’ELECTION DE MISS CÔTE D’IVOIRE ABOISSO

Ce samedi 23 février, j’ai suivi en live la sélection de Miss Côte d’Ivoire Aboisso.
Je n’aime pas ce type de concours, mais j’avoue ne pas avoir regretté d’être venue.
En quelques lignes, ce qui me passait par la tête à chaque étape du show.

21h30: Le doyen Eba Aka Jérôme, ouvre le concours, avec son tube: « Je croyais que tu m’aimais pourtant c’est faux, tu ne m’aimais qu’à cause de mon argent! L’argent est fini, l’amour est terminé, l’argent est fini l’amour est achevé… »
Ouais! Le show débute bien. Certains vieux revivent leur jeunesse en esquissant quelques (vieux) pas de danse.

21h37: Passage des mistinguettes en tenue traditionnelle. Eeuuh où sont les jolies minettes? Je n’en repère que deux (2) dont une trop sûre d’elle.

21h49: Super Enox (ou Enoce), un groupe zouglou agni, nous sort du: « l’homme noir est méchant, bla yé wô oh hee ». Chorégraphie à revoir…

CONSTAT: De la bière Beaufort Lager est servie au jury pour se désaltérer… Mouais… Serveuses filiformes en vert et noir, longues tignasses évidemment peu naturelles.

21h56: 2ème passage des filles, cette fois en tenue moderne. Brève présentation et un avis sur la tolérance à donner…
La partie qui fait rire!!! On peut voir:
1) La fille qui balbutie de n’avoir pas bien bossé son speech… Le trac? Mouais…
2) La girl qui se pavane en dépassant le micro… Euh ya pas que le défilé dans la vie! Sois belle, mais pas que… Il faut faire un effort! Le comité d’organisation exige que nos beautés fassent preuve d’intelligence. Est-ce trop demander? Hum…
3) Celle qui subjugue par son beau message (la Numéro 6 a réussi a me donner la chair de poule).
4) La trop sûre, mais possible gagnante (numéro 10), avec une gestuelle de charmeuse, parle de tolérance, qu’importe la couleur de la peau (elle a un air quarteron) et le sang qui coule dans nos veines…
5) Celle dont tout le monde se moque mais qui demeure sereine, et répète stoïquement son discours… Après tout, on parle de tolérance non?

22h16: L’artiste Orentchy chante son dernier tube.
L’une des femmes du jury, filme la prestation avec son téléphone. Fan?

22h25: Jeu du sponsor Uniwax.

22h30: Passage en maillot de bain. Il est interdit à quiconque dans le public de prendre des photos.

22h43: Parade des candidates. Tour final.

CONSTAT: Aucun raté dans les défilés, pas de talon cassé. Show parfaitement chronométré.

22h45-22h56: Jeu du sponsor MTN.

22h57-23h07: Jeu du sponsor Beaufort Lager.
Il demande comment dire 1999 en agni, la langue locale. (Moment comique!!) La gagnante a eu droit à un carton de bière…

Ma conclusion avant les résultats: La « très sûre » a tous les atouts pour être Miss Côte d’Ivoire 2013…avec un peu de leçon d’humilité d’ici là…

23h09-23h20: Jeu du sponsor Africauto Hyundai.

23h20: Boukary. Humoristique. Le public est plié de rire en écoutant les histoires des « coupeurs de route » et du « destin de Kouassi Ngele ».

23h28: RÉSULTATS.
(Les chaussures de l’huissier me font penser à un lutin. J’ai le sourire en coin!)

SANS SURPRISE LA « TRÈS SÛRE » (DIA AISSATA) EST ÉLUE MISS ABOISSO…
On verra ce qu’elle vaudra en juin, lors de la finale.